Accueil Contact

Les Marqueurs Transversaux


Le langage Le bilan orthophonique La transversalité Les Marqueurs L'auteur Les liens

[En construction]

Langage et distance
Langage et identité
Langage & conciliation

 

Les Marqueurs

 

Le cadre théorique et clinique mis en place pour l’observation des troubles du langage doit s’affranchir d’une focalisation sur le symptôme pour permettre une rencontre avec la personne qui souffre dans sa parole. Il est primordial que les outils d’investigation utilisés en orthophonie respectent la spécificité du langage, c’est-à-dire sa subjectivité irréductible, qui s’exprime y compris dans ses dysfonctionnements.

Les Marqueurs Transversaux sont comme des faisceaux d’éclairages qui composent un ensemble différent pour chaque cas clinique, c’est-à-dire pour chaque personne, révélant son appropriation singulière du langage, structure complexe et aménageable. Ce sont donc des indicateurs qui apparaissent de manière privilégiée lors des premiers entretiens mais qu’on observe tout au long de la prise en charge.

Les Marqueurs Transversaux sont organisés en trois groupes:

Ø Indicateurs de distance: Développement verbal de la mémoire, Rapport à l’espace, Rapport au temps, Représentation, Prise en compte du non-dit

Ø Indicateurs d'identité: Différenciation / Identification, Rapport au nom, Rapport à la langue, Rapport à l’erreur et nécessité de l'errance, Communication non-verbale 

Ø Indicateurs de conciliation: Impulsion / Inhibition, Prise en compte de l’interlocuteur et feed-back, Développement / Synthèse, Rapport à la métaphore et à la polysémie, Rapport à la loi, Comportement de jeu

Ce nouvel outil d’observation du langage poursuit une sorte de pari : charpenter la clinique orthophonique afin qu’elle demeure un parcours singulier vers l’accès à une parole non pas droite mais juste, jalonner les chemins de traverses orthophoniques.

 

 

© Claire de Firmas 2008